Sorties Clubs sur Circuits, Recommandations

Recommandations Introduction

Pour qu'une sortie sur circuit se passe vraiment bien, il vaut mieux se remémorer quelques conseils bien utiles, notamment:

- La voiture, préparation avant la sortie
- Le voyage, long et fatiguant
- Les améliorations du véhicule, freins, huile, etc.
- Le pilote, Zen
- Un Coach, c'est toujours utile
- Dans l'enceinte du circuit, les Padoc (stand, box)
- Sur la piste, comment se comporter, à quoi faire attention
- Les drapeaux
- La première série, la fin d'une série
- Ou est la limite ?
- Assurances & Décharges de responsabilités
- Accident, danger, etc.
- Rentrer chez soi en un seul morceau

 

 

Quelques conseils utiles pour une sorties sur circuits


Voyage, se rendre sur le circuit:
- Inutile de faire la course sur la route, vous aurez tout loisir de vous défouler sur la piste
- Faire des pauses sur le trajet
- Si possible se rendre sur place le jour d'avant (reposé et pas stressé)


Voiture, préparation avant la sortie: - Vérifier l'état mécanique, véhicule en ordre, checkup minimum
- Pneus en bon état
- Petit service, huile vidange (haute performance)
- Liquide de freins *
- Purger les freins *
* Compléter si besoin ou remplacer par du liquide haute performance
- Plaquettes de freins en ordre (pas de plaquettes limites, il doit rester une bonne épaisseur (sinon, risque de casse des plaquettes)
- Suspensions (c'est elles aussi qui permettent de rester en piste)
- Checkup visuel complet (fuite huile, bouchon bien serré, niveau d'huile, etc.)
- Préparer les crochets de remorquage
- Vérifier vos balais d'essuie-glace, faire le plein de liquide lave-glace, etc.


Voiture, améliorations
- Huile moteur & liquide de frein de haute performance est recommandé
- Freinage; changer les flexibles de freins, changer le liquide et monter des plaquettes de freins plus performantes
(Veiller a prendre des plaquettes qui ne vont pas détruire le disque)
- L'idéal, changer les disques! (pour certains véhicules l'acquisition d'un kit complet (étriers/flexibles/disques/plaquettes) serait judicieux
- l'idéal, un train de pneus+jantes spécifique pour les sorties circuits
- Installer des harnais (pilote et passager), cela permet de rester bien positionné dans son siège (les harnais pour le passager, c'est mieux)


Pilote:
- venir en forme (pas de médic., l'alcool est à proscrire tout comme les substances illicites! Etc.)
- éviter de manger trop gras (plutôt des pâtes), pas d'abus le soir d'avant...
- attention à la gueule de bois après une nuit blanche!!!
- Penser à s'hydrater régulièrement pendant la journée (souvent on transpire beaucoup sans la clim)
- Casque, il est important de disposer d'un casque (avec normes), de préférence casque pour voiture pas pour moto (trop lourd). Préférer un casque intégral pour des questions de protection en cas d’accident
- Gants, les gants ne sont pas obligatoires mais pratiques
- Habits légers (ne pas avoir 3 couches d'habits, la veste, etc. Le but c'est de pouvoir sentir les réactions de la voiture et d'être libre de ces mouvements. Il est possible de mettre une combi ignifuge, même lors de sorties de clubs. Mais cela n'est pas obligatoire, ce n'est qu'une sortie entre gentlemen driver!
- Positionner, régler son siège de façon idéal (dossier relativement droit, distance bras, jambes idéal)
- Oter les appuie-têtes arrière pour avoir une meilleure visibilité
- Mettre la ceinture de sécurité ou mieux, des harnais (sécurité et maintien idéal)
- Couper toutes les sources de distraction comme la sono pour rester concentré sur les sensations de conduite
- Ne pas se mettre de pression et se rappeler qu'il s'agit de sorties pour apprendre et s'amuser (les chronos sont d'ailleurs souvent interdit)
- Avoir toujours à l'esprit qu'il y a des bons pilotes attentionnés et des boulets tout excités..... Surtout lors de la première série (le matin) et lors de la dernière série du soir
- Laisser passer une voiture plus rapide n'est pas un signe de faiblesse mais un signe de sagesse. Surtout NE PAS changer de trajectoire. C'est à celui qui dépasse de trouver la place, mais il a besoin pour ça de prévoir quelle sera la trajectoire de l'auto qu'il rattrape. Donc en restant sur la bonne ligne, aucun problème, vu qu'il est plus rapide. Eventuellement lever un poil le pied à l'abord de la zone de freinage, mais NE PAS freiner brutalement et trop tôt. C'est l'assurance de se faire percuter, pour ne pas dire plus. Il est important de regarder dans ses rétros pour savoir ce qu'il se passe derrière et voir qu'une voiture plus rapide tente un dépassement, mais il ne faut pas se focaliser sur les autos qui sont derrière. C'est la meilleure manière de faire une erreur !


Coach:
- Aller avec des gens qui ont de l'expérience en circuit et de précieux conseille à donner
- Sinon, se renseigner sur le circuit, son tracer, les pièges, les zones d'échappatoires, etc.


Circuit & Padoc (stand):
- Padoc, box; il est souvent interdit de fumer
- Pas plus de 2 personnes par voiture (éviter les passagers qui vous racontes leurs vies ou qui hurle à chaque freinage, etc.)
- Enlever tout les objets volant dans la voiture! (Appareil photo sous le siège, danger de le voir se retrouver sous les pédales!!!)
- En piste, comme à l'extérieur, il y'a des règles, certaines reprennent celle du code de la route, d'autre sont inhérentes à la piste voir aux circuits (limitations, race control etc...) leur non respect vous vaudra le drapeau noir...sans compter la tôle froissée et le mécontentement de vos collègues en piste!


Sur la piste:
- Respecter les autres donc il faut regarder devant mais jeter un coup d'oeil derrière et sur les côtés peut éviter des désagréments! Attention si vous roulez avec des formules, elles sont plus basse donc moins visible...
- Se limiter à des séries de 4-5 tours maxi... ou séance de 20 minutes (il faut ménager le pilote et la monture)
- Ne pas oublier de faire un tour de "d'échauffe", pour refroidir le véhicule, (mécanique, surtout pour les freins), et le pilote...

- Les drapeaux
Voir sujet dédié, les drapeaux


Première série:
- Se faire guider par un connaisseur de la piste sur plusieurs tour à vitesse modérée pour bien repérer les trajectoires, faire un débriefing pour analyser les secteurs dangereux, etc.
- Monter en puissance régulièrement à chaque série, inutile de vous lancez à tombeau ouvert sur le premier run, sinon vous risquez d'embrasser un bac à gravier ou une glissière dans le meilleur des cas...


Fin d'une série:
- Restez vigilent lors du tour de refroidissement !
- Lors de la dernière série de la journée, il faut redoubler de prudence !
- Se parquer tranquillement sans stress, moteur turbo, laisser tourner le moteur encore un moment et ne pas tirer le frein à main!
- Contrôler la pression des pneus et éventuellement ouvrir le capot moteur
- Contrôler usure des pneus, freins, huile, etc.


Limite:
- Les limites du pilote son souvent atteinte avant les limites de la voiture, sachez vous arrêter avant (vous n'avez rien à prouver, sauf si c'est pour vous faire une belle frayeur)
- Sachez être attentif aux limites du véhicule, fading des freins, pneus en surpression, échauffement moteur, etc.
- Vous pouvez sortir avant la fin d'une série, inutile de chercher à épater la galerie...


Assurances & Décharges de responsabilités:
- Votre assurance ne fonctionne pas sur circuit (dans certain cas il est possible de souscrire à une assurance complémentaire qui couvre cela, mais c'est généralement hors de prix)
- Chacun paie sa casse sur circuit
- Sur le circuit il faut signer une décharge de responsabilité pour ne pas pouvoir se retourner contre le circuit (idem pour l'organisateur de la journée)
- Prévoir une assurance rapatriement du véhicule en cas de panne


Accident, danger, etc. :
- En cas d’accidents, rester dans l’auto (chacun paie sa casse généralement)
- En cas de sortie piste, panne, quittez immédiatement l'auto et se réfugier le plus vite possible derrière les rails. Normalement des commissaires signalent le problème au moyen de drapeaux jaunes. Mais dans tous les cas se conformer aux instructions de l'organisateur qui, s'il n'a pas de commissaire de piste, peut demander aux conducteurs de rester dans la voiture jusqu'à ce qu'il sorte le drapeau rouge.
- Bac à sable/gravier, freiner et ne pas lâcher les freins pendant que le véhicule roule pour éviter que des cailloux passe entre les plaquettes et les disques. Une fois de retour au Padoc, démonter l’ensemble pour nettoyage… 
Attention à entrer dans un bac à gravier de face (roues droites), si vous entrez en travers, risque de retournement du véhicule.
- Lorsqu'il pleut, une sortie dans l'herbe vous enverra relativement loin!
- Si vous constatez des spectateurs, qui se trouvent au mauvais endroit, informer l’organisateur une fois de retour au Padoc


Rentrer chez soi: (voyage du retour)
- Faire une pause avant de prendre la route, manger un truc, s'hydrater (pas d'alcool)
- Contrôler le véhicule avant de rentrer (contrôle visuel extérieur, moteur, pneus. Vérifier et Ajuster les niveaux & pressions)
- Inutile de faire la course sur la route, d'autant plus que vous serez fatigué
- Faire des pauses sur le trajet. Si vous êtes seul dans l'auto, le ronron de l'autoroute et la fatigue de la journée risquent de provoquer une série d'attaque de paupières. Ne pas hésiter à s'arrêter pour s'aérer et boire un coup (d'eau bien sûr))
- Si possible dormir une nuit de plus sur place
- Rentrer tranquillement, vous n'êtes plus seul sur la route et il y a de nouveau des gens qui roule en sans inverse !
- Si vous ressentez des vibrations dans la direction en rentrant, cela provient généralement des bouts de gommes coincés dans les jantes et dans le profil des pneus. Ils partiront pendant le voyage. Vous pouvez aussi donner un bon coup de « karcher ».
- Si les vibrations persistent les jours suivants, faite contrôler l’équilibrage. Si cela se produit au freinage, vous avez probablement les disques voilés… 

N’oubliez pas de contrôler l’état général de votre voiture, huile, plaquettes, etc. et surtout l’état et la pression de vos pneus !


Remarque:
- Suivre un stage de pilotage ou toute formation complémentaire apportent de précieux conseils et une plus grande maîtrise.


Divers :
- Si votre échappement n’est pas d’origine, se renseigner sur les décibels autorisés
- Faire le plein avant d’arriver sur le circuit, se renseigner ou ravitailler (surtout le dimanche) 


Surtout rester Zen 

 

Galerie